Cheney et la présidence autocratique

Les dernières révélations sur les ordres donnés à la CIA de soustraire plusieurs pratiques contre-terroristes douteuses au processus normal de supervision ne suprennent que peu: en effet, le VP Cheney a toujours soutenu qu’un contexte de guerre donne au président des ÉU un pouvoir exécutif étendu et indépendant de l’assemblée des législateurs (un peu comme celui de l’empereur romain en temps de guerre). Le problème avec la guerre au terrorisme est qu’elle ne se termine jamais, et donc que selon cette doctrine le président Bush aurait disposé de ces pouvoirs durant l’ensemble de son mandat.

Cheney concevait également le rôle de VP comme doté d’un pouvoir dépassant grossièrement celui prévu par la constitution.

Reste à voir ce que le président Obama fera de ces nouveaux pouvoirs et des abus commis en leur nom durant les dernières 8 années.

Lien d’intérêt: Torture Timeline (NY Times). Le tout finira dans les annales de la manière la plus stupide de combattre le terrorisme. Aucun effet direct, et destruction de toute possibilité de poursuite judiciaire puisqu’aucune preuve acceptable en cour ne pourra jamais être tirée de ce fiasco.

A propos S. Leman-Langlois

Titulaire, Chaire de recherche du Canada en surveillance et construction sociale du risque
Cet article, publié dans ÉU, Renseignement, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s