Londres : trop de caméras

Selon le Detective Chief Inspector Mick Neville, ce sont les autres maillons de la chaîne de surveillance qui font défaut: Formation insuffisante, mauvais usage, négligence des enquêteurs, etc.

Cette opinion est largement répandue mais continue d’être ignorée, alors que plusieurs organisations policières, mais surtout les politiciens, continuent de voir la multiplication de caméras comme la solution à tous les problèmes de criminalité. Cette année, à court de budget, le Home Office avait commencé à augmenter la pression sur les magasins et autres entreprises commerciales pour qu’ils installent des caméras privées, à leurs frais, pour le bénéfice de la police… qui ne sait pas quoi en faire. Le monde de la vidéosurveillance londonien est bien étrange.

Il serait erroné de rejeter tout usage de la télésurveillance dans l’espace public. Seulement, entre l’usage rationnel, ciblé, et la couverture totale recherchée par le Home Office, il y a un monde. L’erreur est de croire que si un dispositif de surveillance fonctionne en un endroit, en installer en un deuxième fonctionnera deux fois mieux, en un troisième trois fois mieux et ainsi de suite. Donc, à 3 millions de caméras, on devrait au RU avoir un taux de criminalité ridiculement bas… ce qui n’est pas le cas (R-U: 8600cr/100000ha; CA:  6700cr/100000ha).

A propos S. Leman-Langlois

Titulaire, Chaire de recherche du Canada en surveillance et construction sociale du risque
Cet article, publié dans Canada, Surveillance, vidéosurveillance, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s